un compteur gratuit pour votre site web

4. L'Age du cheval

AGE DU CHEVAL

L'Age du cheval

Le cheval a plusieurs âges :
• un âge réel, qui ne peut être établi que par le certificat d'origine sur lequel figurent le jour, le mois et l'année de la naissance. • un âge administratif, adopté par les sociétés sportives pour les concours, qui débute le 1er janvier de l'année civile et tous les chevaux nés dans la même année sont considérés comme ayant le même âge).

• un âge d'utilisation, qui dépend des possibilités que peut accomplir un cheval (à la fin de sa troisième année, par exemple, il pourra être débourré par un cavalier léger ; il atteindra sa maturité à 5 ou 6 ans, conservera tous ses moyens jusqu'à 15 ans environ et pourra vivre plus de 30 ans).

• un âge marqué (ou commercial), qui est déterminé par l'examen de la dentition.
L'état de la bouche n'est évidemment pas le seul moyen d'apprécier l'âge d'un cheval.

L'aspect général de l'animal, son comportement, la présence de poils blancs sur sa robe...fournissent des indications dont il est toujours bon de tenir compte, mais l'usure des dents est le critère le plus précis.

On ne peut apprécier l'âge d'un cheval qu'avec une bonne connaissance de l'évolution de sa denture. La denture, c'est à dire l'ensemble des dents, est constitué à l'âge adulte, de 40 dents pour le cheval et de 36 pour la jument, qui ne possède normalement pas de canines (sauf dans le cas des juments bréhaignes qui ont la même dentition qu'un mâle ; elles sont le plus souvent stériles).

On a l'habitude de considérer deux types de dents : celles du devant, les incisives et celles du fond, les molaires. Les parties dépourvues de dents entre les incisives et les molaires forment les barres (sur lesquelles prend appui le mors).

Quand un cheval a toutes ses dents, on dit qu'il a la bouche faite (5 ans). D'avant en arrière, sur chaque mâchoire, il y a 6 incisives (2 pinces, 2 mitoyennes et 2 coins), 2 canines (appelées crochets) et 12 molaires (6 avant-molaires et 6 molaires).
En pratique, il est difficile d'observer les molaires ; la chronologie dentaire est donc déterminée à partir de l'observation des incisives.

Les 3 premières molaires de chaque côté sont sorties à la naissance ou apparaissent dans la quinzaine qui suit. A la naissance, le poulain ne possède pas d'incisives.

Les pinces de lait apparaissent durant la première semaine, les mitoyennes vers l'âge de 1 mois et les coins vers l'âge de 6 ou 7 mois. Les incisives de lait s'usent très vite. Au début, comme les dents adultes, elles possèdent une cavité (anneaux noirs concentriques) au niveau de leur table dentaire : le cornet dentaire, rempli de cément. L'usure fait disparaître cette cavité ; on dit alors que la dent est rasée.

Plus tard, alors que la table dentaire s'arrondit (rotondité), la dentine de seconde formation qui entoure la pulpe dentaire est mise à découvert et forme l'étoile dentaire, tâche brunâtre dont la taille va augmenter avec l'âge.

Ensuite, l'usure fait disparaître le cément du cornet dentaire, puis le peu d'émail qui entourait ce cornet ; la dent est alors nivelée et prend une forme triangulaire, puis bi angulaire. Le rasement des pinces de lait intervient vers l'âge de 1 an, celui des mitoyennes vers 15-18 mois et celui des coins à 2 ans.

Toutes les dents de lait sont caduques, elles tomberont le moment venu et seront remplacées par des dents permanentes. Quand elles tombent, les incisives de lait sont nivelées.

Les incisives permanentes apparaissent ensuite. Les 2 pinces apparaissent vers 2 ans et demi et sont en contact vers 3 ans. Les 2 mitoyennes apparaissent vers 3 ans et demi et sont en contact vers 4 ans. Les coins sortent vers 4 ans et demi pour être en contact vers 5 ans. A cet âge, la bouche du cheval est faite.
 

L'usure des incisives permanentes suit la même évolution que celle des incisives de lait. Chez le cheval adulte, entre 6 et 12 ans, on apprécie le rasement, puis l'apparition de l'étoile dentaire, l'arrondissement de la table dentaire et enfin le nivellement.
Les incisives permanentes présentent aussi des cavités sur leur table : c'est en examinant la forme de ces cavités qu'on définit l'âge durant les 3 années suivantes : les cavités au niveau des pinces disparaissent à 6 ans, celles des mitoyennes à 7 ans et celles des coins à 8 ans ; pour le maxillaire inférieur.

A cet âge, on dit que le cheval a les dents rasées. Sur le maxillaire supérieur, le rasement est plus tardif et sujet à une chronologie moins bien fixée : il se produit vers 9 ans pour les pinces, vers 10 ans pour les mitoyennes et vers 11 ou 12 ans pour les coins. L'apparition de l'étoile dentaire se fait entre 1 an et 1 an et demi après le rasement.
 

Au niveau de la mâchoire inférieure, la rotondité est marquée à 9 ans pour les pinces, vers 10 ans pour les mitoyennes et à 11 ans pour les coins. Durant la même période, la forme d'ensemble des arcades incisives s'est transformée. Chez l'adulte jeune, dont la bouche est faite, les incisives vues de face divergent ; de profil, l'affrontement se fait en mors de tricoises (en arc roman). A 10 ans, les dents vues de face sont parallèles et, de profil, l'arcade prend un aspect ogival.
De 8 à 10 ans, une ligne noire apparaît en haut et à l'extérieur des coins supérieurs. Cette ligne s'agrandit vers le bas chaque année et atteint l'extrémité de la dent vers la 20ème année. Ce dépôt de tartre, appelé signe de Galvayne est tenu pour incertain par nombre d'auteurs.

Le nivellement caractérise la transition entre la fin de l'âge adulte et le début de la période où le cheval est dit hors d'âge. Il intervient entre 12 et 13 ans pour les incisives inférieures, vers 13 ans pour les coins supérieurs, vers 16-17 ans pour les pinces et les mitoyennes supérieures. Au niveau de la mâchoire inférieure, les pinces sont généralement triangulaires vers 14 ans, les mitoyennes vers 15 ans et les coins vers 16-17 ans.

Le cheval est alors commercialement hors d'âge. Au delà de 16 ans, la chronologie dentaire devient très incertaine. L'usure donne la bi angularité vers 18 ans pour les pinces inférieures, vers 19 ans pour les mitoyennes inférieures et vers 20-21 ans pour les coins inférieurs. Avec l'âge, l'affrontement des incisives continue à se transformer. De face, les dents deviennent convergentes, tandis que de profil l'angle formé par les arcades incisives tend à devenir de plus en plus aigu.

Ce schéma type de l'usure dentaire est évidemment susceptible de nombreuses variations. Un cheval est bégu lorsqu'il présente un retard au rasement, et faux-bégu si le retard affecte le nivellement. Il faut également tenir compte du vice de certains chevaux, dits tiqueurs, qui usent leurs incisives plus vite que les autres. Enfin, il faut parfois envisager la possibilité de fraude, certains maquignons essayant de rajeunir ou de vieillir artificiellement un cheval en limant ses incisives ou en creusant au burin une table dentaire rasée.

 

images70.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.