un compteur gratuit pour votre site web

10. Le poulinage

LE POULINAGE

Pas toujours évident de prévoir le poulinage. Le terme est calculé mais ce n'est pas une science exacte. D'autant que d'une jument à l'autre, le temps de gestation n'est pas le même ! Le temps moyen est de 11 mois et quelques jours (entre 310 et 350 jours environ).

- Mais comment prévoir le poulinage ?
Pour bien comprendre le déroulement, il est donc important d'être vigilant et de surveiller la jument. Quelques mois avant le poulinage, il est conseillé d'isoler les juments pleines des juments non pleines. Peu avant le jour J, les comportements diffèrent. La plupart du temps, la poulinière s'isole et l'on peut souvent remarquer des gestes de nervosité. Il est donc conseillé par nombre d'éleveurs de mettre un licol à la jument avant que cette étape ne soit trop avancée. Dans le cas contraire, et une fois le poulain né, il peut être difficile de rattraper la mère et le poulain. En effet, il s'agit d'un comportement de protection de sa progéniture.
 

- Le moment venu
Lorsque le poulinage commence, tout va très vite. Les chevaux sont des proies dans la nature, ils doivent donc être capables de fuir très rapidement en cas d'attaque d'un prédateur. A partir du moment où la jument se couche, il se passe environ 20 minutes jusqu'au moment où le poulain se met debout. Lors de cette phase, la jument, malgré les contractions et la difficulté, reste en alerte, à la recherche d'un confort optimal pour mettre bas.
 

- Quand le poulain est arrivé :
Les premières vérifications à effectuer : Sur le poulain : vérifier s'il respire correctement (si les voies nasales ne sont pas obstruées), mettre du désinfectant sur le cordon, et vérifier régulièrement, s'il urine, émet des crottins... Sur la jument : Vérifier la vulve, examiner la poche du poulain (en cas de doute, faire appel à votre vétérinaire pour qu'il fasse les vérifications et fasse les sérums au poulain)
Dans un premier temps, il est aussi conseiller d'isoler la jument et le poulain des autres congénères pour éviter les coups de pieds et autres incidents avec les autres mères.
 

- L'éducation !
Ensuite, le travail ne fait que commencer. Il est recommandé de manipuler le poulain assez tôt tout en sachant qu'il est important de laisser à la mère le temps de créer un lien maternel indispensable dans le cadre du poulinage.

A.Il faut donc créer un premier contact :
- 1. Passer la main sur le dos, sur la tête selon des gestes doux et sûrs - 2. Mettre le licol de temps en temps pour l'habituer à ce contact 

B. Entamer ensuite la phase d'apprentissage :

1. Entamer régulièrement un travail d'apprentissage pour optimiser la manipulation : prendre les pieds devant et derrière, sortir en longe, passer à proximité en tracteur...

2. Après quelques semaines il est conseillé de réintroduire le poulain et sa mère dans le troupeau. Il peut ainsi se mesurer et apprendre la vie en troupeau avec les poulains de l'année, et intégrer des notions de hiérarchie avec les plus anciens ou le leader du troupeau. Quel sera son caractère ?

Il est difficile d'appréhender rapidement son caractère. Pour autant, certains signes ne trompent pas. Un poulain, qui très vite s'éloigne de sa mère sera très certainement assez sûr de lui et même frondeur. De même, en troupeau avec ses congénères, un poulain qui prend souvent les devants fera très certainement preuve de leadership.

Ensuite, le comportement du cheval est avant tout le fruit d'une expérience... Chaque événement influencera ses réactions futures avec en clé de voute : le sevrage et le débourrage... Le sevrage sera un moment essentiel pour l'éducation du poulain, car il semble que tous les apprentissages de cette période sont ceux qui subsistent le plus longtemps.

 

images70.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×