un compteur gratuit pour votre site web

6. Excerices de rodéo

Excercices de rodéo

Le rodéo de cheval sauvage sans selle
De toutes les épreuves de rodéo, celle-ci est physiquement la plus exigeante. Le cavalier se tient par une seule main à la poignée de voltige, laquelle est fixée à une sangle de cuir passée autour du corps du cheval. La tension exercée par la puissance du cheval sur le bras du cavalier est intense.
 
La poignée de voltige est très bien ajustée, sur mesure, à la poigne du participant. Le cavalier sera disqualifié s’il ne garde pas les deux talons dans les saillies des épaules du cheval au premier bond de celui-ci hors de la chute, on dit alors qu’il « marque » l’animal. Il est également disqualifié s’il touche de sa main libre l’animal ou l’équipement ou s’il est désarçonné avant les 8 secondes réglementaires. Les jambes du cavalier doivent accompagner l’action de l’animal
 
– vers l’avant lorsque le cheval baisse l’encolure et ramenées vers l’arrière lorsqu’il se cabre
– toujours en gardant les pieds pointés vers l’extérieur, un mouvement appelé « éperonnage ».
 
L'échange de cavaliers
Voilà un jeu d’équipe qui s’exécute très rapidement. Il nécessite la participation de deux cavaliers et d’un cheval.
Le premier cavalier fait un tour de manège avec son cheval et l’on change de cavalier dans la zone désignée.
 
Quatre perches sont placées, une dans chaque coin du manège, le cavalier sur son cheval doit contourner la première et la deuxième perche. Après cette dernière, le cavalier doit descendre de cheval afin que l’autre cavalier puisse y monter.
 
Tout doit se faire avant de quitter la zone d’échange, soit entre la deuxième et la troisième perche. Ce deuxième cavalier devra ensuite aller contourner la quatrième perche avec la monture qui galope à toute vitesse. Il doit avoir une jambe de chaque côté du cheval avant de passer cette quatrième perche. Pour se classer dans cette épreuve de vitesse, les qualités primordiales sont agilité et rapidité.
 
Le rodéo de cheval sauvage avec selle
Il s’agit de l’épreuve rodéo classique. Le cavalier se tient par une main à une rêne tressée fixée au licou du cheval. Pour se qualifier, le cavalier doit avoir les deux talons dans l’encolure du cheval au premier bond de celui-ci hors de la chute. Si le cavalier n’y arrive pas, il est disqualifié.
Le cow-boy doit utiliser sa propre selle, de conception uniforme, une rêne tressée, des éperons - dont les dents des mollettes sont ni coupantes ni pointues - et des jambières en cuir léger.
 
Le cow-boy doit ajuster sa poigne soigneusement afin de maintenir son équilibre et éviter d’être projeté vers l’avant ou désarçonné. Il sera disqualifié s’il touche de sa main libre le cheval ou l’équipement, s’il perd un étrier ou s’il est désarçonné avant les 8 secondes réglementaires.
 
Un cavalier obtient des points lorsqu’il exécute de grands arcs, les pieds généralement tournés vers l’extérieur. Les chevaux dont on se sert pour cette épreuve sont plus gros et plus robustes que ceux que l’on choisit pour la monte à cru (sans selle).
 
images70.jpg
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !