un compteur gratuit pour votre site web

2. Jeu du Porc-épic

Les chevaux ont un "reflexe d'opposition" inscrit dans leurs gènes, qu'ils utilisent lorsqu'ils sont pris au piège.
 
Il s'agit de leur instinct à se débattre contre toute pression, quelle qu'elle soit (licol, mors, jambe...), et à tenter de le repousser par la force. C'est la raison pour laquelle de nombreux chevaux "tirent", ou encore ont la hantise des petits espaces comme les vans : ils sont claustrophobes, et cette attitude correspond à une stratégie de survie.
 
Le jeu du porc-épic apprend à votre cheval à céder ou à s'écarter de la pression, en l'occurrence celle de vos doigts. Mais au lieu d'effectuer un mouvement répétitif comme le font la plupart des gens, il faut, au contraire, exercer une pression continue. Le cheval va alors comprendre qu'en prenant lui-même la responsabilité de s'écarter de la pression, il trouve son propre confort.
 
Attention : les chevaux sont très forts à ce petit jeu, ils vous défient pour voir qui cédera le premier ! Ancrez vous donc solidement les deux pieds dans le sol, et assurez vous qu'au moment précis où votre cheval bouge, il sera immédiatement délivré de la pression.
 
Commencez par une pression très douce du bout des doigts, puis augmentez lentement et régulièrement la pression, jusqu'à ce que vous sentiez votre cheval céder.
 
Dès qu'il cède (même un infime déplacement), caressez le point sur lequel vous avez pressé. Vous verrez que, rapidement, votre cheval sera perceptible à une très légère pression, et n'offrira plus aucune résistance.
 
Si c'est un cheval qui a tendance à "bousculer", utilisez au début un objet dur que vous tiendrez entre vos doigts.
 
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×