un compteur gratuit pour votre site web

1. Préparatif de randonnée

Préparatif

En randonnée, ce ne sont pas les kilomètres qui comptent, mais les kilogrammes, disait un grand voyageur.
Dans l’hypothèse d’une randonnée autonome, sans voiture suiveuse, il faut faire des choix afin d’alléger au maximum le paquetage.

si vous n’avez pas de compétences de maréchalerie suffisantes pour remplacer un fer, n’emmenez pas une trousse d’outils complète : emportez uniquement une mailloche et des clous de secours pour pouvoir consolider un fer qui sonne, ainsi qu’une tricoise qui vous permettra d’arracher un clou à demi-sorti et risquant de blesser le cheval. La pince crocodile, si utile pour river plus facilement, ne vous serait d’aucun secours pour enlever un clou, vous devez donc emmener de toute façon une tricoise –la pince crocodile ne ferait donc qu’alourdir inutilement votre paquetage.

 Pour le matériel de pansage, élaguez ! Vous n’avez pas besoin de brosse douce : le bouchon suffit. En randonnée estivale, rien ne vaut la douche complète qui enlève parfaitement la sueur et la poussière, tout en procurant au cheval un rafraîchissement et un massage très bénéfique, qui contribuent à la prévention des plaies des gonfles et partant, des plaies de harnachement

 

signature-site-3.jpg

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×