un compteur gratuit pour votre site web

15a. Le Trot Assis

Petit rappel pour un bon positionnement : à partir de la position debout, posez vous sur vos deux ischions dans la partie la plus creuse de votre selle, puis reculez votre dos jusqu'à la verticale sans la dépasser.
 
Comme lorsque vous etes debout, votre tête est le prolongement direct de votre colonne vertébrale.
 
Le bassin est la charnière entre le haut du corps et le bas du corps. Pour cette raison, vérifiez le placement de votre bassin au pas avant de commencer les exercices.
 
Ensuite, suivez les mouvements de votre monture : l'accompagner sans l'influencer. Pour se faire, vous devez relâcher vos abdominaux et vos muscles fessiers. Ne craignez pas de "gesticuler" comme un pantin, au bénéfice de votre décontraction.
 
1-3.png
 
 
Puis vous pourrez chercher à intervenir avec vos mouvements de bassin pour agir sur la locomotion de votre cheval. Cette fois-ci, vous contracterez abdos et fessiers en fonction des besoins. N'hésitez pas à bouger énergiquement votre bassin dans le sens du mouvement. Comme si vous vouliez que votre ventre passe entre vos mains.
 
En cherchant à étirer votre dos, vous pouvez vous dire que votre haut du corps doit rester en un point fixe et que seul votre bassin bouge.
 
Si le bassin bloque, les mouvements du haut du corps vont être modifiés. Il n'est pas rare d'observer des cavaliers confirmés agiter les mains ou la tête au lieu de mobiliser leur bassin. Aussi, le relâchement des jambes est primordial pour la liberté du bassin.
 
2-3.png
 
 
signature-site331-33.jpg
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.