un compteur gratuit pour votre site web

4. Mener un cheval à la main

La première étape du dressage d'un jeune étalon ou d'une jeune jument consiste à le/la mener à la main. 
 
Un instructeur doit par conséquent toujours se placer à la hauteur de l'épaule de l'animal. Le principe de base du dressage consiste à inciter le cheval à apprendre toutes les allures de façon consentante et en toute sérénité. Pour ce faire, il ne doit pas dépenser d'énergie ou perdre l'équilibre en portant un cavalier.
 
Le processus doit débuter bien avant le sevrage. Guider ou mener un cheval à la longe est un exercice qui est donné dans une phase ultérieure, lorsque le cheval sera plus âgé.
 
L'exercice le plus difficile est de faire marquer un arrêt au cheval. Cet exercice peut se faire dans la cour en lui faisant marquer des arrêts de temps à autre après lui avoir donné l'ordre de s'arrêter. L'entraîneur évitera de tirer sur le licol pour ne pas gêner le mouvement du cheval.
 
 
crbst-7cp7tutb.png
 
Au départ, un jeune cheval s'arrêtera avec l'avant-main tout en faisant des mouvements circulaires avec son arrière-main. L'animal réalisera très vite qu'il dépense de l'énergie pour rien. Il apprendra à marquer un arrêt après quelques leçons, sauf si on a tiré sur sa tête dans la phase initiale.
 
Les premières leçons ne doivent pas durer plus de 15 minutes par jour.
 
Bien que la discipline règne entre l'entraîneur et le cheval, le secret d'un dressage réussi repose essentiellement sur une bonne entente mutuelle. Dans ce cas, le cheval n'opposera aucune résistance physique et l'entraîneur ne sera pas obligé d'user de la force, ce qui a toujours un effet négatif.
 
 
signature-site331-40.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.