un compteur gratuit pour votre site web

2. Ferrure (suite)

fer-1.jpg

 

Avant et après le travail, il faut vérifier l'état des pieds du cheval :

- curer soigneusement

- observer l'aspect de la corne : lisse, vernissée, sans fissure ou éclat

- contrôler la position du fer

De Face De Profil De Derrière De Dessous
Les axes du sabot et du paturon sont dans le prolongement l'un de l'autre Bien ferré : Pied dans le prolongement du paturon Pinçon au milieu de la pince pour l'antérieur. Les rivets sont à la même hauteur et bien incrustés L'épaisseur du fer est égale sur tout le pourtour
Obliquité d'environ 45° vers la pince (diminue vers le talon) Paturon et sabot dans le prolongement l'un de l'autre Bien ferré : Les rivets sont bien incrustés L'épaisseur du fer de l'antérieur est partout la même L'épaisseur du fer du postérieur est plus épais en pince Attention aux ferrures spéciales : épaisseur variable L'axe du paturon et la fente supérieure du sabot sont dans le prolongement l'un de l'autre Talons d'égale hauteur



Sole légèrement concave Talons écartés Barres saillantes Fourchette bien dessinée Bien ferré : Fer bien droit sous le pied Rive externe des éponges à égale distance de la lacune médiane Branches de même longueur, bien à plat Têtes de clous enfoncées dans les étampures (passer la main dessus)

 

Défauts de la corne :

pied gras ou tendre, pied sec, pied cerclé, pied dérobé : On préfère la corne noire, parce qu'elle est plus résistante et s'éclate moins que la blanche.

Défauts des pieds :

pied grand : évasé, sole peu concave, fourchette épaisse, corne peu résistante, excès de développement par rapport au reste du corps -> chevaux lourds, maladroits, se déferrant

pied petit : corne dure, paroi verticale, sole concave, fourchette peu développée -> resserrement des talons

pieds inégaux : différence dans le volume des différents pieds -> indice d'une souffrance persistante et ancienne du membre dont le pied est le plus petit

pied plat : sole manquant de concavité -> meurtrissure de la surface plantaire

pied à talons serrés : talons rapprochés et inclinés en dedans, fourchette très petite, corne sèche -> douloureux

pied encastelé : rétraction du sabot liée à des lésions profondes, petit, serré sur les côtés, bourrelet redressé, talons rentrés, sole creuse, fourchette remontée et déviée, lacunes effacées souvent suintantes

pied fourbu : pince avec un profil concave, sole légèrement bombée, menacé par la fourbure aiguë (très grave maladie)

pied cerclé : plusieurs courbes saillantes sur la paroi -> pied souffreteux ; un seul cercle volumineux -> grave maladie à une époque déterminée ou reflet d'un changement de régime (ne pas tirer de conclusions hâtives)

pied dérobé : partie inférieure détruite en partie, par éclat ou par usure -> difficile à ferrer

pieds panards : défauts d'aplombs, pieds tournés en dehors -> le cheval se coupe avec le quartier

pieds cagneux : défauts d'aplombs, pieds tournés en dedans -> le cheval se coupe avec la mamelle

 
Un cheval ou un poney a besoin d'être referré lorsque :

le fer parait plus étroit ou plus court que le pied la corne déborde sur le fer et forme des éclats les rivets manquent de solidité et deviennent trop apparents le pinçon est redressé le fer est éloigné de la sole le fer est usé le fer cliquette au sol lorsque le cheval ou le poney est en mouvement les éponges ne recouvrent plus les talons et sont incrustées dans la corne

 

Un cheval ou un poney a besoin d'être paré lorsque :

l'usure naturelle du pied sans fer est irrégulière l'usure naturelle est trop faible

 

signature-site331-3.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !