un compteur gratuit pour votre site web

8. La mouche du varron

Mouche du varron

La mouche du varron (hypoderma bovis)

Cette mouche pond de minuscules oeufs jaunes à la base des pattes et sur le flanc des chevaux, si aucune précaution n'est prise elle peut causer de grands dommages.

oeufs-mouche-varron-1-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Le cycle de la mouche

C'est au stade larvaire qu'elle cause le plus de dommage, car elles pénètrent la peau.

Après 8 mois de migration, elles provoquent un abcès dans le tissu sous-cutané dorsal.



Chez le cheval, les larves ne trouvent pas l'environnement dont elle a besoin, et péris sous la peau, on parle ici d'une impasse parasitaire. ( hôte accidentel, le cycle ne sera pas terminé)

Les dommages

Lorsque la larve meurt sous la peau, elle s'enkyste (hypodermose chevaline) et se conclut généralement en nodules ou fistules sur le dos des chevaux. Ceux-ci sont très sensibles pour le cheval.

Les traitements

Le traitement contre le varron est d'ordre vétérinaire, car il ne faut pas tenter soi-même d'extirper la larve, car son éclatement risque de provoquer une forte réaction allergique chez le cheval.

La prévention

Bien que la mouche du varron préconise les bovins, votre cheval n'est tout de même pas à l'abri, mais la prévention peut aider grandement, tout simplement en effectuant un pansage régulier et en observant le poil de votre monture.
Si vous repérez des oeufs jaunes, vous pouvez facilement les enlever à l'aide d'un vieux rasoir ou un couteau spécialement conçu en vente dans les boutiques équestres, mais frotter la partie infestée avec un linge et du vinaigre fonctionne aussi.

 

oeuf-mouche-varron-4-1.jpg

 

 

 

 

 

 

images70-1.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !