un compteur gratuit pour votre site web

4. Les seimes

LES SEIMES

Les seimes

La seime est une fissure verticale, ou plus rarement horizontale, qui traverse le sabot. Elle peut être douloureuse pour le cheval et le faire boiter si elle est assez profonde pour toucher ou comprimer les tissus vivants du pied !

On peut la retrouver en pince, en mamelle, en quartier ou en talon, bref : n'importe où sur le sabot ! Elle peut ne mesurer qu’un ou deux centimètres ou traverser tout le pied si son évolution n’a pas été stoppée à temps.

Mais à quoi est-ce du ?

Deux critères principaux entre en jeu : une faiblesse de la qualité de la corne du pied ou un mauvais parage et entretien du pied ! En effet, si la qualité de la corne est mauvaise, elle devient très fragile et peut donc plus facilement se casser.

Cette fragilité peut être héréditaire, mais plus généralement causée par des carences alimentaires (ou des carences dues à une mauvaise flore intestinale). Un pied trop sec pourra également très vite s'abîmer.

Comment le soigner ?

Premièrement, établir un parage correct du pied, voir déferrer si la corne est de trop mauvaise qualité (les clous abîment aussi la paroi !) Si la seime est causée par un pied trop sec, un graissage plus régulier (mais pas plus de deux fois par semaine) à l’onguent blanc ou vert peut améliorer l’état du pied.

Pour éviter que la seime ne monte d'avantage (ou ne descendent d'avantage pour celles qui démarrent de la couronne), on peut la barrer, c'est à dire établir une fissure perpendiculaire à cette dernière, ce qui l'empêchera d'évoluer. 

Ensuite, combler les carences ou booster la repousse de la corne grâce à une complémentation en vitamine B (B8 surtout : la biotine). Attention, cette vitamine n'est pas stockée dans le corps, son apport doit donc être quotidien pour avoir des résultats visibles, et la cure doit durer jusqu'a la guérison du pied (1cm de corne pousse par mois, c'est à dire qu'il faut environ 1 an pour éliminer une seime qui parcourt le pied de bas en haut)

On peut également faire une cure de levures de bière actives, qui vont renforcer la flore intestinale du cheval, car cette flore produit elle-même cette fameuse vitamine B8 !  Enfin, en cas de seimes trop profondes, le maréchal ferrant devra combler ces fissures avec de la résine ou les agrafer.

 

images70.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×