un compteur gratuit pour votre site web

26. Le tetanos

LE TETANOS

Le Tétanos
 
Maladie redoutable causée par un germe : le Clostridium Tetani, qui se développe à l’abri de l’oxygène, notamment dans la terre et le sable (piste), mais aussi dans les blessures externes profondes ou internes, causées par l’ingestion d’une épine ou d’une écharde.
Symptômes : Spasmes musculaires, saillie de la 3e paupière lorsque l’on touche la tête (chanfrein ou bas de la mâchoire), expression d’anxiété, raidissement progressif des membres, alimentation difficile, température, sueur. Le sujet meurt de paralysie respiratoire ou de broncho-pneumonie due à une “fausse route” des aliments. 
Comment l’éviter ? Etant donné la grande fréquence du bacille causant le tétanos, le vaccin apparaît comme indispensable, tout comme chez l’homme d’ailleurs. Le premier vaccin est en réalité un rappel que l’on fait à la jument avant la naissance du poulain, de sorte que le colostrum (premier lait chargé d’anticorps) qu’il ingurgitera dès qu’il sera debout le protégera avant son premier sérum antitétanique, à l’âge de 1 jour, son premier vaccin à l’âge de 3 mois. Ensuite, rappel tous les ans et lors de blessure.
 
Le tétanos est une maladie très grave, souvent fatale chez le cheval.
 
Le tétanos est dû à la neurotoxine (toxine qui affecte le système nerveux), produite par une bactérie, Clostridium tetani. C’est une bactérie présente dans le sol. Elle peut survivre de nombreuses années dans un sol légèrement humide comme c’est le cas des patûrages.
 
Cette bactérie ne se développe que dans un milieu sans oxygène (milieu anaérobe). C’est pourquoi ce germe se multiplie facilement dans les plaies profondes dont l’orifice est étroit, comme celles dues à un clou par exemple.
Les plaies contaminées par de la terre ou des corps étrangers et les plaies contenant des tissus mortifiés sont aussi des endroits favorables au développement de cette bactérie. Les bactéries vont se multiplier dans ces plaies et libérer la neurotoxine responsable de la maladie.
La toxine libérée migre vers le système nerveux central par voie sanguine ou par voie nerveuse.
 
 
Symptômes :
La période d’incubation varie de 3 jours à 1 mois. Le plus souvent elle dure 10 à 14 jours. La toxine est d’abord active au niveau de la zone où se localise la plaie. Les symptômes sont caractérisés par des contractions des muscles.
 
> L’animal présente des raideurs au niveau des muscles de la mâchoire, du cou, des membres.
> La troisième paupière est visible.
> Les oreilles restent droites et figées, les narines sont dilatées.
> Le faciès est anxieux.
> Le cheval a une démarche raide et il garde les membres écartés.
> Les muscles du cou et du dos se raidissent.
> La mastication et la déglutition sont difficiles.
> Le cheval atteint de tétanos réagit à la moindre stimulation.
> Il présente de la fièvre et des sudations excessives.
> La respiration et le rythme cardiaque sont plus rapides que la normale.
 
En phase terminale, le cheval est grabataire : il est couché sur le sol, membres tendus. Il meurt de paralysie respiratoire ou de broncho-pneumonie par fausse déglutition.
 
Le tétanos donne des symptômes qui peuvent être confondus avec ceux de la méningite, de l’hypocalcémie, de la fourbure aiguë et de la myoglobinurie.

Traitement :
 
Dès que le diagnostic est établi, le traitement doit commencer au plus vite. Le traitement repose sur l’administration de sérum antitétanique. Ce sérum contient des antitoxines qui vont protéger immédiatement l’animal et ce pendant 2 semaines environ. Une désinfection fréquente et soignée de la plaie est nécessaire.
 
Le vétérinaire peut aussi administrer des antibiotiques de la famille des pénicillines. Lors de signes nerveux, il convient d’utiliser des sédatifs et des myorelaxants.
 
Le cheval doit être placé dans un box au calme et dans l’obscurité car toute stimulation l’excite. Il est rarement capable de boire et de manger car il ne peut pas facilement baisser la tête et vous devez surélever ses aliments. Si le cheval a des difficultés pour se lever ou se tenir debout, il est possible d’utiliser une ventrière.
Le pronostic est souvent défavorable et la guérison reste exceptionnelle.
 
 
TETANOS
 
Le cheval est un des animaux le plus vite atteint par le tétanos. Le tétanos est provoqué par une bactérie se trouvant dans l’environnement. Les chevaux sont très sensibles à cette bactérie, parce que cette dernière peut se dissimuler partout, par terre, dans tout amas de fumier, sur du fer rouillé (fourche à foin). La bactérie dans les intestins du cheval a une résistance particulière. Les chevaux peuvent mourir en raison de cette bactérie.
La bactérie pénètre dans le corps via une blessure, une blessure occasionnée par un objet pointu ou via une infection des intestins. La bactérie se multiplie et produit un poison qui atteint le cerveau via les nerfs et la moelle épinière. Aussi la bouche et la gorge se crispent de telle manière, à ce qu’il ne soit plus possible de manger ni de boire. Dès que le cheval a été en contact avec cette bactérie, la période d’incubation (période de contamination jusqu’à la maladie) est de 4 jours à 4 semaines.
 
Le tétanos chez le cheval se termine le plus souvent de façon fatale et la vaccination est donc d’une importance vitale.
Actuellement les vaccins de grippe commerciaux sont combinés avec le vaccin contre le tétanos, une seule injection suffit donc. Cette vaccination annuelle protège votre cheval à 100% contre le tétanos.
 
 
images70.jpg
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.