un compteur gratuit pour votre site web

7. Soins des Zones particulières

SOINS DES ZONES PARTICULIERES

ZONES PARTICULIERES - SOINS ADAPTES

Le pansage élémentaire se limite en général au corps, à la tête et aux membres du cheval. Cependant, d'autres régions, souvent situées à des endroits très peu hospitaliers, sont à inspecter de temps à autre pour assurer au cheval une bonne santé. 

1. L'anus et la vulve
L'entre-fesse est une région directement exposé à la présence de germes dûs aux crottins, ou encore aux chaleurs des juments. Par ailleurs, la queue fait office de "couvercle" afin d'enfermer quelconques microbes. Si cette inspection de l'entre fesse est laissé de côté, le risque que des sécrétions sèchent sur la peau du cheval, ou les membranes de la vulve ou de l'anus , et engendre des irritations est très important. De ce fait, le cheval va se gratter la queue, entraînant des infections cutanées avec
inflammation.

Le plus sage est d'inspecter quotidienne cette région lors du pansage. En l'absence d'impuretés accumulés en masse, son nettoyage peut ne s'effectuer que de manière hebdomadaire, sinon le nettoyage doit être immédiat. Le nettoyage de cette région s'effectue avec de l'eau et une éponge. Lorsque le temps le permet, un nettoyage pendant la douche est conseillé.
Dans le cas où le cheval présente des brûlures à cet endroit, après l'avoir nettoyé et désinfectée à l'aide de Vétédine savon, appliquer une crème apaisante, de type Mytosil. En cas d'inflammation de la vulve, contactez votre vétérinaire qui vous prescrira une crème antibiotique.
 

2. Les mamelles
Les mamelles sont situées dans une région peu accessible et inhospitalière entre les postérieures de la jument. C'est pour ce fait qu'elles sont souvent oubliées. Cependant, un entretion mensuel est nécessaire afin d'éviter tout risque d’inflammation due à une infection. A l'aide de la Vétédine savon et d'une éponge imbibée d'eau, il faut décoller les impuretés. Ensuite, il faut rincer les mamelles soit à l'aide d'une autre éponge imbibée d'eau claire, soit à l'aide d'un jet d'eau à faible pression. Si la jument n'apprécie pas vos soins, faites-lui tenir un antérieure par une personne afin d'éviter les coups de pieds intempestifs. 

3. Le fourreau et le pénis
Aussi inhospitalière que les mamelles, le fourreau et le pénis nécessitent, cependant, de soins deux fois par an. En effet, cette région du cheval est un véritable "nid à germes", alliant saleté, urine et humidité. La conséquence principale d'un manque d'entretien de cette partie est une inflammation du fourreau, qui gêne alors la sortie du pénis. La solution la plus sûre pour effectuer un tel nettoyage est l'administration de sédatifs, afin que le cheval soit innofencif et relâché (et par le même biais son pénis). Pour cette opération, munissez-vous de gants jetables. Humidifiez le fourreau et le pénis avec de l'eau tiède, puis savonnez-les avec de la Vétédine savon. N'hésitez pas à retirer la saleté accumulée sous forme de morceau, en les arrachant. Après cette opération, rincez abondamment à l'eau claire et tiède.
 

4. Le coin des yeux
A l'aide d'un chiffon ou d'une éponge imbibée d'eau, enlevez tous les jours les impuretés situées aux coins des yeux. L'accumulation de saleté à cet endroit engendre de petite conjonctive, qu'il faut impérativement faire soigner par le vétérinaire. De plus, le canal lacrymal peut se boucher, le vétérinaire doit alors le déboucher.
 

5. Les oreilles Cette région, simple d'accès, est souvent difficile à nettoyer pour la seule raison que les chevaux n'aiment pas spécialement que les leurs touchent. Un simple nettoyage avec un chiffon sec et doux sur le voile interne de l'oreille est suffisant. Si vous utilisez de l'eau, elle pourrait tomber au fond, ce qui est déconseillée.

 

images70.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !