un compteur gratuit pour votre site web

1. Le Hackney

Le Hackney

Le Hackney est originaire d'Angleterre. Il se distingue à la fois par sa morphologie harmonieuse et noble, et l'élégance de ses allures. Même à l'arrêt, il a une grande prestance; au pas il est souple et léger, au trot, il lève haut les antérieurs en avant avec les genoux bien pliés et les projette loin en avant; Les postérieurs ont un mouvement similaire et sont aussi lancés loin en avant. Le trot est droit et franc, avec un court arrêt en l'air de chaque membre, qui donne un peu l'impression que le cheval flotte.
 
Aussi bien le cheval Hackney que le poney Hackney, grâce à leur trot élégant leur donna des airs de voler au-dessus du sol étaient très réputés pour l'attelage. Mais avant l'ère du cheval-vapeur, il était considéré comme un cheval de prestige par les commerçants soucieux de les montrer, signe de prospérité. La crainte de les voir disparaître avec l'arrivée de l'automobile était sans fondement.
 
Si leur nombre a fortement diminué, si seuls les meilleurs spécimens de concours ont de la valeur, le Hackney n'en reste pas moins un des chevaux qui attirent le plus de spectateurs. En Amérique du Nord aussi, les Hackneys sont appréciés dans les compétitions d'attelage où on pratique l'anglaisage pour donner à la queue un bel aspect en la relavant. Bien sur le stud-book de la société Hackney américain ne fasse pas la distinction entre le cheval et le poney, les petits Hackneys américains du type poney, parfois appelés "Bantams" ne dépassent ( certains ne dépassent pas 1.10 m.) doivent présenter des caractères bien définis de poney. 
 
Le mot Hackney vient du français haquenée, nom désignant au Moyen âge la monture des gens modestes. On ne sait comment ce terme péjoratif qui dans forme "hack", s'applique à une monture misérable louée à bas pris finit par désigner cette race. Celle-ci fut créée au XIX ème sicle et est issue du croisement entre les fameux trotteurs du Norfolk et les races arabes et Pur-sang, avec une contribution de poneys Fell et Welsh. Au milieu du siècle dernier, le Hackney était tenu en haute estime non seulement dans les îles britanniques, mais aussi sur le continent ou les meilleurs étaient exportés.
 
Sa taille est généralement de 1.43 m. en Angleterre et de 1.42 m à 1.60m aux États-Unis (parfois plus). Quand a sa robe, elle est noire, alezan brûlé, alezane, parfois aubère.
 
Quelques caractéristiques : Tête harmonieuse, profil rectiligne, grands yeux intelligents, petites oreilles dressées, port de tête altier sur une encolure courbe et musclée. Fortes épaules. Garrot saillant. Thorax large et musclé. Croupe ronde. Jambes fortes et droites, boulets souples et paturons courts. Pieds ronds, durs et bien formés et assez petits. Queue portée haute et en trompe. Pratique courante de l'anglaisage aux États-Unis. Le Hackney est vif, vigoureux, et plein d'allant.
Actuellement, les hachneys sont surtout employés comme cheval d'attelage.
 
L'ancêtre du hackney tirait la voiture qui devait conduire le fermier et son épouse au marché, l'apparition du chemin de fer constitua un allègement du travail du hackney. Finalement, il devint le cheval de trait léger que nous connaissons encore actuellement
 
 
 
 
images70.jpg
 
 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.