un compteur gratuit pour votre site web

12. Le Castillon

Le Castillon

Également appelé "cheval du Biros" ou "Saint Gironnais" (du nom de la ville de Saint Girons où a lieu, le lendemain de la Toussaint, une importante foire aux chevaux), le cheval Castillonnais a suscité dès le début du siècle (1908) l'intérêt d'un éminent hippologue ariégeois Gabriel Lamarque, à qui nous devons les premiers actes de mise en valeur de la population chevaline autochtone. 
 
Comme toutes les populations chevalines pyrénéennes (Pottok, Anglo-Arabe, Landais...) le cheval Castillonnais, issu de hardes sauvages très anciennes, dont les grottes ariégeoises recèlent force représentations peintes ou sculptées, a été, au cours des âges, imprégné de sang oriental et surtout ibérique, ce qui se lit encore de nos jours dans son expression si particulière.
 
-Taille Moyenne : minimum requise : 1m35, maximum: 1m55 -Poids : 500 kg -Robe : baie châtain foncé, avec des taches de feu aux flancs, et nez de renard.
 
(correspondant dans la nouvelle classification des robes des Haras Nationaux: Noir Pangaré). Bai classique accepté. Le tissu est de qualité, fin et soyeux. Il peut exister des variantes saisonnières dans les nuances.

 
 
 
Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Ariège, Drapeau de France France
Caractéristiques
Morphologie Cheval de selle Standard français de la race
Taille 1,45 m à 1,55 m
Robe Noir pangaré ou bai foncé
Tête Expressive et distinguée
Pieds Larges, corne noire et dure
Caractère Frugal, agile, résistant à l'effort et de caractère facile
Autre
Utilisation  Tourisme, équestre, Attelage
images70.jpg
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.