un compteur gratuit pour votre site web

1. Le Trotteur Americain

Trotteur Americain

Le Trotteur Américain

Le véritable fondateur du Trotteur Américain ou Standardbred est un étalon Pur-Sang, Messenger, issu de Darley Arabian, né en 1780 en Angleterre, arrivé à Philadelphie en mai 1788. Un de ses fils Abdallah donne Hambletonian 10, né en 1849.

Les descendants de ces deux géniteurs ont été croisés avec trois familles de Trotteurs, à savoir les produits du Pur-Sang Justin Morgan, des Hackneys importés du Canada et les Trotteurs Belfound, issus de l’étalon Norfolk Belfounder. Un Stud-Book fut ouvert en 1871.

Le terme « Standardbred », adopté en 1879, fait allusion au « standard » de vitesse exigé sur la distance du mile (1,6 km) qui devait alors être parcouru en 2′ 30″ pour les Trotteurs et 2′ 25″ pour les Ambleurs. Du fait de sa très grande réputation, ce cheval est exporté dans le monde entier pour améliorer d’autres races de Trotteurs.

 

Morphologie

Tête au profil rectiligne. Naseaux bien évasés. Oreilles longues. Corps de type longiligne, un peu plus long que celui du Pur-Sang. Encolure assez longue et musclée. Garrot proéminent. Épaules longues, obliques. Poitrine profonde. Dos long, droit. Rein court, large. Arrière-main d’une puissance exceptionnelle.

Croupe plus haute que le garrot, large, oblique. Membres un peu plus courts que ceux du Pur-Sang. Articulations larges, sèches. Pieds excellents, résistants. Robe : toutes les couleurs simples, notamment bai, bai-brun, noir et alezan. Taille de : 1,50 à 1,70 m.

Caractere

Doté d’un bon caractère, ce cheval est très puissant, vigoureux et résistant. Avec ses longues foulées, il court soit l’amble (allure latérale), soit au trot. L’ambleur (ou pacer), plus rapide, a la faveur des Américains.

Utilisation

Essentiellement le trot attelé.

 

 

images70.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire