un compteur gratuit pour votre site web

10. Cheval qui désobéit

OBEISSANCE

Lorsque le cheval désobéit, voici les quatre questions qu’on devrait toujours se poser avant de se fâcher tout rouge :

1. Le cheval sait-il faire ce que je lui demande ? Par exemple, un jeune cheval ne connaîtra pas forcément la signification d’une jambe isolée
 
2. Lui ai-je demandé correctement ? Avez-vous été suffisamment clair et précis dans vos aides ?
Et si vous montez le cheval d’un autre cavalier, il se peut que celui-ci ne lui demande pas de la même façon. Des années de pratique m’ont appris que les chevaux de « propriétaire », surtout lorsqu’ils sont montés presque exclusivement par celui-ci, sont « modelés » à ses aides d’où l’incompréhension ou la panique quand ils sont montés par un cavalier qui demandera l’exercice différemment (ça peut être un détail comme une jambe plus ou moins en arrière…) 
3. A-t-il la possibilité physique de le faire ? N’est-il pas fatigué ? Courbaturé suite à la grosse séance de la veille ? A-t-il la souplesse nécessaire pour le faire ?
 
4. A-t-il la possibilité psychique de le faire ? La peur ou l’incompréhension du but de l’exercice peuvent conduire le cheval le plus docile à un refus acharné d’obéir.
Ce n’est que si on peut répondre un oui incontestable aux quatre questions qu’on peut envisager la sanction.
 
images70.jpg
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.