un compteur gratuit pour votre site web

2. Comprendre son langage

« Avant d'apprendre au cheval à parler le langage de l'homme, il est intéressant que l'homme sache parler cheval »

 (Olivier LE PAGE, vétérinaire et ancien Directeur Technique National FFE)
Il est étonnant de constater que l'on nous apprend à se servir d'un cheval alors que l'on ne sait que très peu, du moins mentalement et émotionnellement, comment il fonctionne. Jusqu'à présent, les scientifiques qui se sont intéressés au sujet sont d'ailleurs rares.

Pourtant, avec l'avènement récent de ce qu'il est convenu d'appeler les « nouveaux maîtres » ou les « chuchoteurs », il semble que de plus en plus de gens prennent conscience du fait que le cheval est un être vivant, intelligent et sensible qui doit être traité en tant que tel.

Le terme « nouveau maître », purement français, est une invention journalistique destinée à frapper l'opinion qui induit une opposition par rapport aux anciens  alors que dans la pratique il n'y a pas de remise en cause fondamentale de l'équitation traditionnelle. Tout ce que disent les nouveaux, les anciens l'avaient déjà presque dit, ou tout du moins de façon différente.  Par ailleurs, il est évident qu'une bonne communication avec sa monture ne suffit pas en soi à produire un bon cavalier.

L'origine du mot « chuchoteur », plus généralement connu, est attribuée soit aux Shamans indiens qui disaient avoir des pouvoirs mystiques sur les animaux, soit à certains cow-boys, censés avoir les mêmes pouvoirs et qui, il y a environ deux siècles, étaient capables de s'enfermer avec un cheval sauvage et de le monter peu de temps après.

Les pratiques actuelles n'ont cependant rien de magique, car toutes basées sur l'étude du cheval dans son milieu naturel, ce qui constitue une bonne part de la nouveauté. Elles introduisent par contre une nouvelle façon de penser, d'envisager le cheval dans sa globalité qui, au delà des méthodes, dépend plutôt de notre façon d'être et de nos facultés d'observation.

Elles présentent également les choses de façon différente, plus simplement, ce qui a pour effet de les rendre intelligibles pour le plus grand nombre.
Il faut avant tout apprendre à écouter, ce qui suppose une dose importante de bon sens, de patience et de respect.

 

38334dsc-0097.jpg

 

images70.jpg