un compteur gratuit pour votre site web

1. Ethologie

ETHOLOGIE

L'Ethologie

"Aujourd'hui l'éthologie est un mot que l'on voit de plus en plus fleurir le long des carrières et des ronds de longe divers. Cette "mode" fait que cette expression a perdu tout son sens et est devenue plus une affaire de marketing que de connaissances. Et pourtant l'éthologie est une science, celle de la biologie comparée du comportement animale.

C'est une science qui demande des connaissances approfondies en biologie animale, en génétique, en neurophysiologie. On ne peut pas faire de l'éthologie sur une seule espèce : on ne comprendra rien au comportement d'un cheval ou de tout autre animal si on n'a pas déjà une connaissance en éthologie fondamentale et sur l'évolution des comportements liée à l'évolution du vivant. Aussi quand Donald U.

Newe m'a demandé de faire la préface de son livre ("Demande à ton cheval") je fut tout d'abord étonnée : pourquoi demander à moi scientifique de préfacer un livre de "chuchoteur" que je ne voulais surtout pas cautionner ? Puis nous avons discuter, échangé nos points de vue, je l'ai observé travailler et j'ai compris qu'il n'était pas un "chuchoteur", que ce livre ne ferai pas l'apanage d'une méthode de dressage (une de plus) permettant de conditionner son cheval au bon plaisir du cavalier, mais plutôt la description d'une philosophie, d'une approche global de la relation homme-cheval, alors j'ai accepté....

En effet, caricaturer l'approche d'un être vivant tel que le cheval par une suite de gestes, de formules et de recettes toutes faites peut avoir des conséquences graves. C'est pourquoi l'approche de Donald me parait très intéressante.

En effet en perpétuelle recherche et évolution, Donald est toujours très ouvert aux expériences des cavaliers et hommes de chevaux qu'il côtoie, aux travaux des scientifiques mais aussi et surtout au cheval lui-même.

Aussi notre rencontre nous permet tout naturellement de mettre en relation des connaissances scientifiques, éthologiques et la philosophie et l'expérience du cavalier. Il est intéressant de voir également que Donald a choisit de travailler avec le cheval en limitant au maximum le stress (ce qui n'est pas une donnée générale de toutes les méthodes dites douces ou naturelles)... Cette approche du travail, en douceur basée sur des méthodes d'habituation, permet donc un meilleur apprentissage même s'il nécessite du temps et n'est pas aussi expéditif que certaines méthodes que nous avons pu étudiées et qui utilisent exclusivement l'inhibition conditionnée."

 

images70.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !