un compteur gratuit pour votre site web

9. Journal Selon G. Fizet

Georges Fizet
Journal de Dressage, du débourrage à la haute école

Georges Fizet retrace pour nous les 4 étapes importantes du dressage de Goepher, Lusitanien, né en 1994 :

  1. Le débourrage, en 1996 et      1997
  2. Le travail en filet, 1998
  3. La basse école en bride,      1999 à 2001
  4. La haute école en bride,      2001 à 2003

Huit ans de travail sont ainsi relatés, complétés par quelques actualités des années 2007 et 2009.

Un vrai journal

Tout au long du travail de Goepher, on partage les doutes de G. Fizet, les conseils d'amis ou d'intervenants (parmi lesquels Philippe Karl, Véronique de Saint Vaulry, Catherine Henriquet...), ses retours permanents à sa bibliothèque à la moindre interrogation, mais aussi ses réflexions sur les pratiques qui le répugnent et dont il est témoin : muserolles serrées, gourmettes trop ajustées, ingratitude de certains élèves ...
En même temps que le récit du travail du cheval, G. Fizet nous fournit les explications sur l'ensemble des exercices importants de basse et haute école, les aides, les critères de réalisation, la manière de l'enseigner au cheval, ses écueils...: travail en longe, flexion de nuque, d'encolure, départ au galop, extension d'encolure, épaule en dedans, appuyer, changement de pied, pirouette, piaffer ...

Son expérience de la compétition

G. Fizet présente la compétition à Goepher et nous livre ses sentiments, très intéressants, sur les effets positifs et négatifs des concours de dressage. Voici cet aparté :

 

Sentiments positifs

 - Acceptation du regard compétent d'un juge qui peut vous faire progresser
- Nécessité d'une rectitude absolue du cehval au travail
- Exigence de rigueur dans le tracé
- Travail de la mémoire
- Progression des reprises intéressante
- Diversification des lieux de travail, absence de routine
- Rencontres parfois enrichissantes avec d'autres cavaliers
- Apprentissage de la gestion du trac, développement d'une complicité réciproque
- Etude des résultats et du protocole amenant à un renforcement des convictions ou une modification du travail

 

Sentiments négatifs

 - Obligation de se fondre dans l'image idéale des juges (grands chevaux de robes foncées avec allures plus spectaculaires que rassemblées)
- Dictature de l'argent, Coût exorbitant
- Jugements parfois injustes (amitiés, inimitiés, intérêts, renommée...)
- Manque de respect du cheval chez certains concurrents pour gagner avec des moyens souvent discutables
- Brillant sacrifié pour des allures mécanisées
- Ambiance souvent inamicale et malsaine

×