un compteur gratuit pour votre site web

8. La Martingale

Les enrênements sont des moyens mécaniques qui agissent sur l'attitude du cheval, ils ne substituent pas aux aides du cavalier mais peuvent les compléter.

Ils peuvent apporter une aide conséquente pour :

  • stabiliser le cheval dans une attitude pratique ;
  • faciliter le travail gymnastique.

Ils nécessitent, toutefois, une formation du cavalier et des précautions d'emploi.

Presque tous les enrênements interviennent principalement sur l'orientation de l'encolure et l'angle de fermeture tête/encolure. Ils servent de limite supérieure : lorsque l'attitude du cheval se modifie et dépasse une certaine limite, alors, l'enrênement agit.

Dans le cas d'une bonne utilisation, le cheval cède, l'enrênement se détend (sauf dans le cas de rênes fixes où il est, alors, "posé" dessus), son action n'est que ponctuelle.

Quel que soit l'enrênement employé, son effet ne peut être positif que si l'impulsion est maintenue.

Certains enrênements peuvent être utilisés dans le travail monté, d'autres dans le travail à pied.

 

imagesca9dj3yw-1.jpg

 

imagesca31lq30-1.jpg

 

 

martingale-psf-1.png

 

 

signature-site331-51.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !