un compteur gratuit pour votre site web

3. Et l'eau y avez-vous pensé ?

Et l'eau y avez-vous pensé ?

L'eau est le nutriment le plus essentiel pour un cheval, mais il est souvent le plus négligé. Privé d'eau, votre cheval ne survivra pas plus que 5 ou 6 jours.

Il mourra de déshydratation, si les coliques n'ont pas eu raison de lui avant.

La masse corporelle du cheval contient de 65 à 75 % d'eau, soit 323 litres. Pour le poulin, le pourcentage d'eau est encore plus élevé. Plus le cheval vieillit, plus ce pourcentage diminue, il sera donc plus susceptible à la déshydratation.

Les besoins quotidiens minimums d'un cheval adulte sont d'environ 25 à 35 litres d'eau, soit deux chaudières de 5 gallons. Un cheval déshydraté aura probablement les flancs creux.

En été

En été, les chevaux puiseront une grande partie de leurs besoins grâce au pâturage qui contient 90 % d'eau, mais une source d'eau fraiche doit toujours être accessible.

En hiver

En hiver, l'apport d'eau est encore plus critique, car l'alimentation passe aux foins secs qui ne contiennent que très peu d'eau.

De plus, les chevaux consomment moins d'eau si celle-ci est très froide.

Ni la neige, ni la glace ne peuvent combler les besoins d'un cheval.

Il existe des solutions pour stimuler un cheval à boire à l'extérieur, une chaudière ou un abreuvoir chauffant doit être utilisé, l'eau tiède sera consommée en plus grande quantité.

Un bloc de sel blanc ou directement l'ajout de sel à la ration motive la consommation, et de plus aide l'organisme à retenir l'eau. L’ajout d'eau directement à la ration est une autre alternative.

Il est donc primordial de servir à votre cheval de l'eau à volonté.

 

chevaux-sancoins2.jpg

 

images70-4.jpg